bébé_anne geddes

C'est ce mois-ci que doit naître le 7 milliardième être humain. L'ONU a fixé au 31 octobre la date symbolique du franchissement du cap des sept milliards de Terriens. En 2050, nous serons 2 milliards de plus.

Jamais la population n'a augmenté aussi rapidement. L'humanité a doublé ses effectifs en 40 ans, passant de 3 à 6 milliards d'habitants. La croissance économique rapide de ces 40 dernières années a dopé une exploitation toujours plus forte des ressources naturelles (eau, forêts, biodiversité, pétrole...) que la Terre a mis des millions d'années à créer. Consommer toujours plus, c’est aussi rejeter toujours plus de pollutions et de déchets dans l’environnement, en particulier les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

Or, au cours des années ‘70, l’homme a commencé à consommer les ressources renouvelables plus rapidement que les écosystèmes ne pouvaient les régénérer, et à produire plus de CO2 que les écosystèmes ne pouvaient en absorber. Cette situation ne peut plus durer : si tous les habitants de la terre vivaient comme nous, il faudrait deux planètes en 2030 pour satisfaire leurs besoins !

Comment concilier population croissante et protection de l’environnement ? Alors que des millions de femmes, d’hommes et d’enfants n’ont toujours ni eau potable, ni électricité, ni éducation, ni assez à manger...

Les habitants des pays riches doivent trouver des manières de vivre beaucoup plus légères, c’est-à-dire réduire fortement leur Empreinte écologique. Les économies émergentes, notamment l’Inde et la Chine, doivent également trouver un nouveau modèle de développement qui leur permette de continuer à améliorer le bien-être de leurs citoyens tout en restant dans les limites de la planète.

En réduisant notre dépendance aux énergies fossiles, en utilisant des technologies qui polluent moins, qui gaspillent moins d’eau et moins d’énergie, en apprenant à économiser, en changeant nos modes d’achat, nos modes de déplacements, nos comportements au quotidien. C’est cela, le développement durable. Consommer non pas moins mais mieux. Nous en avons tous les moyens.

 

Article du journal Le Monde sur le même thème : Face aux périls écologiques, les urgences d'une planète surpeuplée